Naturellement Petitescaves

Saint-Joseph, le royaume de la syrah

Saint-Joseph, le royaume de la syrah
Terroir renommé, l’appellation Saint-Joseph abrite quelques vignerons de génies. Souhaut, Chave et Dumas en tête.

Planté sur des coteaux abrupts, façonnés en terrasses depuis l’antiquité et appelé « Vin de Mauves »au XIVème siècle, (d’ailleurs fortement apprécié par les rois de France), le terroir est renommé « Saint-Joseph » au XVIIème siècle par les Jésuites de Tournon. Depuis, la réputation du vignoble ne cesse de grimper. Victor Hugo en parle même dans Les Misérables.

En 1956, Saint-Joseph est reconnu officiellement comme AOC. 90 % des vins produits sont des rouges issus du cépage Syrah, le blanc s’élabore à base de Marsanne et de Roussanne.

La Syrah…une merveille, surtout domptée par ces grands vignerons, exigeants à l’image de leur terroir…

Hervé Souhaut

Quand le parisien et biologiste Hervé Souhaut rencontre les vins de Marcel Lapierre et ceux de Philippe Pacalet, c’est le déclic! Direction l’Ardèche où Béatrice, sa femme possède quelques vignes. Il replonge dans les études, fait son apprentissage chez les puristes Dard et Ribo. A Arlebosc derrière les beaux coteaux de Saint Joseph, il s’invente un domaine en 1993. 
Le Domaine s’est constitué doucement avec des Gamay à Arlebosc, des Syrah sur la colline de Saint-Epine face à celle de l’Hermitage et enfin quelques cépages blancs comme le Viognier et la Roussanne. Principalement des vieilles vignes entre 50 en 100 ans sur des sols granitiques avec une forte acidité.

Par goût, et par choix, il choisit l’approche naturelle de la culture des vignes. Il emprunte à l’agriculture biologique son cahier des charges, touche un peu à la biodynamie mais se refuse tout certification. Il reste indépendant dans sa réflexion. Au début des années 2010, il reprend des vignes en appellation Saint-Joseph, 1,5ha d’un seul tenant jusqu’à côté de Ste Epine. La particularité de cette parcelle : orientation qui commence au nord et se termine au Sud. 

La cuvée qui en vient  « Les Cessieux 2015 », est très élégante, très fine aux arômes floraux et poivrée. Les tanins sont délicats malgré la jeunesse de cette cuvée. Le terroir s’exprime magistralement. Existe aussi en magnum pour les plus gourmands…

Et hop, le lien >> https://www.petitescaves.com/vins-naturels/51-vallee-du-rhone-herve-souhaut-saint-joseph-les-cessieux.html

Domaine Aléofane – Natacha Chave

Natacha Chave savait qu’elle «ferait»,un jour, du vin comme ses parents. Avant de s’installer, elle décide d’obtenir le bac puis s’engage dans une maîtrise de Philosophie du langage. Son frère, Yann Chave, reprends début 2000 le domaine de son père Bernard Chave. Un domaine de grande renommée créé en 1970 sur les appellations Crozes-Hermitage et Hermitage. Pour Natacha, c’est le déclic.

En 2003, elle s’inscrit à l’université du vin de Suze la Rousse, puis passe un diplôme de Capacité Professionnelle Agricole (CPA) et enfin effectue quelques stages chez différents vignerons pour boucler son initiation. En 2004, elle achète 1.5ha de vignes sur l’appellation Saint Joseph à Tournon-sur-Rhône. 

Justement, parlons-en de son Saint-Joseph 2015 : Belle robe couleur rubis, un nez sur les épices mais aussi sur des notes de cassis, de muscade, de zan et de cacao. Ça donne envie de goûter ! Ce vin bio de Natacha Chave présente une bouche qui se révèle chaleureuse mais garde cependant une structure soyeuse, au top, qui s’affine sur la finale. Un vin équilibré qui possède un joli potentiel de garde.

Vous voulez le vin >> https://www.petitescaves.com/vins-naturels/1386-vallee-du-rhone-domaine-aleofane-saint-joseph-rouge.html

La Ferme des 7 Lunes – Jean Delobre

Jean Delobre de la Ferme des 7 Lunes est un homme têtu. Du domaine familial, qui envoyait ses raisins à la cave coopérative, il en fait peu à peu une propriété à son image, toute dédiée à la biodynamie. Dès 1997, les raisins sont en agriculture biologique, et après avoir lancé un groupe « bio » à la cave coop, il mène en solo en 2001 ses vinifications en biodynamie.  Zéro levurage, rendements de 35hl/h, manipulations quotidiennes avec remontages puis pigeages sans extractions poussées. Les jus qui macèrent une vingtaine de jours ne sont pas filtrés et fermentent en cuves béton ouvertes. Cette technique donne aux 6 hectares de Syrah, Roussanne et Marsanne une profondeur et une douceur incomparables.

La Ferme des 7 Lunes est un Domaine qui s’est progressivement recentré vers la vigne puis le vin. Au départ, dans les hauteurs de l’Ardèche entre Vienne et Valence, cette ferme avait pour vocation d’être en polyculture. Les grands-parents de Jean Delobre travaillaient des céréales, des vergers, des troupeaux et des vignes. 

Concernant le Saint-Joseph, son « chemin Faisant 14 » offre un joli nez, fin et précis, de fruits noirs, d’épices légèrement fumées. La bouche est riche, onctueuse et gourmande, les tanins souples malgré la jeunesse du vin et le tactile est présent comme sait le faire Jean. Une version nature de luxe !

>> https://www.petitescaves.com/vins-naturels/580-vallee-du-rhone-la-ferme-des-7-lunes-st-joseph-chemin-faisant.html

François Dumas

En 2002, François Dumas retour dans son village natal à Véranne (42), au sud de Condrieu, dans le Pilat et se lance à son compte. Avant cela, il passe par la case étude fait ses armes chez de nombreux vignerons et pas des moindres, comme Trapet (Gevrey – Bourgogne), Cuilleron ou Jean-Louis Chave (Hermitage). Il perfectionne le côté pratique mais François Dumas comprend surtout où il souhaite aller avec ses vins !

Jeune vigneron, par son installation, François sait que la qualité passe par un gros gros travail dans les vignes. Il a la chance d’avoir quelques ares à lui, d’être en fermage chez d’autres et de planter quelques plants en sélection massale (avec l’aide du pépiniériste phare du moment, Lilian Berillon). A ce jour, il travaille presque 2 ha avec une certification bio en cours. Peu de surface mais il est tout seul et semble bien vouloir le rester pour le moment, ayant « beaucoup de mal à déléguer » comme il aime le dire lui-même.

Petite production, quelques mises de bouteilles et au moins 4 cuvées en vin de Pays ou Vin de France depuis 2011 sur des Gamay et des Syrah. Puis arrivent des Saint-Joseph et Condrieu depuis 2013.

Et après le Condrieu, dégusté il y a peu ici, le Saint-Joseph ! Un vin avec une belle souplesse, un vin peu extrait, touché subtile, arômes fins et frais. Nous nous sommes régalés !

Paf >> https://www.petitescaves.com/vins-naturels/194-vallee-du-rhone-francois-dumas-saint-jospeh.html

Laisser un commentaire