Naturellement Petitescaves

Portrait : Clos Puy Arnaud, le Bordeaux rebu et corrigé !

Portrait : Clos Puy Arnaud, le Bordeaux rebu et corrigé !
Peu enclin à l’idée de faire du vin comme ces ancêtres, Thierry Valette décide de faire carrière dans la danse moderne et le jazz. Mais les racines reviennent toujours au galop et l’installation s’effectue en 2000 au Clos Puy Arnaud à Belvès-de-Castillon. Nous l’avons rencontré cette année au salon Millésime Bio. Portrait et dégustation.

Quand on est issu d’une famille qui fait du vin depuis quatre génération, pas facile de passer entre les mailles du filet. Mais Thierry Valette a décidé de suivre une trajectoire singulière avant de devenir propriétaire du Clos Puy Arnaud. Il profite, vit et s’épanouie dans l’univers de la danse moderne et le jazz. L’art, le mouvement, plutôt que la terre, l’enracinement. 

Puis un jour, l’envie de faire du vin et de s’ancrer sur un terroir qu’il lui est cher a refait surface. Les chien ne font pas des chats. De fil en aiguille, il aiguise ses envies et décide de passer du temps au Château Tertre Roteboeuf pour recevoir quelques conseils de François Mitjavile. L’occasion pour lui de découvrir la biodynamie. Une révélation.

Clos Puy Arnaud

Thierry a alors la certitude qu’il faut trouver une synthèse entre la tradition et l’élégance des grands crus. L’approche du vin doit être plus immédiate, davantage sur le fruit et la fraîcheur mais avoir le calibre des vins du coin. Il est surtout persuadé que pour faire un bon vin, le vigneron doit aider chaque parcelle à s’exprimer en tenant compte de son unicité. La seule vérité, c’est le terroir.

En 2000, l’installation au Clos Puy Arnaud dans le Castillon est officielle. Les sols à dominante calcaire sur la commune de Bèlvès apportent beaucoup de finesse, minéralité aux raisins. Ceux situés sur la commune de St Genes-de-Castillon sont en partie en Tuff. Plus de puissance et de tanins donc. Les espérances de Thierry sont comblées, les parcelles aussi, la majorité d’entres elles reçoivent les rayons du soleil levant ce qui donne une qualité de lumière très favorable à la vigne.

Une qualité et des espoirs qui se retrouvent en bouteille. Bravo Thierry !

Et maintenant petite dégustation.

Thierry Valette

Cuvée Pervenche 2015 – Clos Puy Arnaud

Seul un travail de fond peut être à l’origine de l’élaboration de vins avec autant de liberté fruité. On ne s’y trompe pas, car malgré des cépages structurés, le vin existe comme tel et se suffit à lui même sans les artifices classiques. Finesse et fluidité des tanins qui bien que présents vous laissent une bouche nette et fraiche. Oui Monsieur Valette, il y a du vin là et accessible !

À boire prochainement sur le fruité ou attendre quelques temps pour gagner en complexité aromatique. À vous de voir !

Castillon Côtes de Bordeaux – Grand vin 2014 du Clos Puy Arnaud

Bien que dans un esprit plus Bordeaux par sa puissance, sa race, ce vin est l’un des plus séduisant vin que nous ayons eu l’occasion de déguster ces derniers temps. Riche, dense, séduisant, juteux avec des tanins jeunes mais offrant une superbe mâche. Les fruits noirs : cassis, prune sont là. La finale est sur la pointe, longue et digne d’un grand vin !

Laisser un commentaire