Naturellement Petitescaves

Portrait / Antoine Kreydenweiss, l’énergie et le talent.

Portrait / Antoine Kreydenweiss, l’énergie et le talent.
Succédé à un père reconnu n’est jamais chose facile. Antoine Kreydenweiss, 13ème génération du domaine, s’est pourtant jeté corps et âmes dans l’aventure en 2007, à seulement 26 ans.

Son père, Marc, voyant l’énergie que son jeune fils mettait dans la vie du domaine lui a d’abord conseiller d’avancer calmement puis lui a rapidement laissé les rênes en lui avisant un dernier conseil : Se faire plaisir. 

C’est ce qu’Antoine s’applique à faire sur ce vignoble blotti au pied des montagnes, à mi-chemin entre Strasbourg et Colmar de 13,5 ha où la biodynamie règne depuis 1989.
En quelques années seulement, Antoine a mis en place sa vision du vin, toujours soucieux de respecter ce qu’on lui avait confié mais sans se laisser écraser par cette responsabilité. Il accorde une grande importance au travail des sols (avec son cheval Sam) et à la maturité, il veille à ce qu’elle soit la plus équilibrée possible, alors que son père avait parfois tendance à la favoriser dans les grands crus. 

En cave ensuite, ouvert sur les expériences de ses collègues, il a allongé les pressurages (8 à 12 heures).
Inspiré par ses échanges avec Patrick Meyer, Antoine se dirige donc très vite vers la conception de vins exigeants, à l’évolution aromatique complexe travaillés sans soufre. Sa cuvée Kastelberg par exemple, est portée par une ampleur incroyable, avec un côté tannique et salin qui régale. 
C’est probablement un des très grands vins nature de terroir de l’Alsace d’aujourd’hui. Il est fait par un vigneron d’à peine 30 ans juste au début de son parcours…

Laisser un commentaire