Naturellement Petitescaves

Une bonne fois pour toutes : Qu’est-ce que le vin naturel ?

Une bonne fois pour toutes : Qu’est-ce que le vin naturel ?
Le vin naturel vise à retrouver l’expression d’un terroir, loin des pratiques formatées et conventionnelles. En rejetant l’utilisation de produits chimiques, le vigneron « naturel », sensible au respect de son environnement, élabore un vin vivant et libre. Explication.

À LA VIGNE
Ces vignerons respectent la nature des sous-sols, les sols, les vignes, le raisin et, au final, l’amateur de vin. En choisissant cette voie éthique et réfléchie, le vigneron du vin naturel travaille son terroir avec soin. Il se soucie des sous-sols, là où les racines de la plante puisent, et préserve donc l’écosystème. L’accent est mis sur les raisins, en favorisant la qualité plutôt que la quantité.

Certains suivent même un cahier des charges précis pour faire certifier leur vin par des organismes privés liés au label Bio (Agriculture Biologique, Ecocert). Il est alors confirmé que les méthodes de travail du vigneron se basent sur le respect du vivant, sans chimie ni produits de synthèse. C’est le socle de la philosophie naturelle. 

Dans la lignée de l’agriculture biologique, bon nombre d’entre eux pratiquent la viticulture biodynamique, qui, elle aussi peut être certifiée (Demeter, Biodyvin). Cette méthode renforce fortement le lien entre le vigneron et son vignoble. En suivant notamment un calendrier lunaire pour travailler la vigne, la biodynamie préconise des préparations homéopathiques visant à nourrir sainement les sols.

À LA VINIFICATION
Les vendanges manuelles sont préférées aux mécaniques. Seules les levures indigènes (présentes naturellement dans le raisin) sont acceptées pour débuter la fermentation. L’usage de soufre est nul (mention « Vin sans sulfites ajoutés ») voire minime (30mg/l pour les rouges, 40mg/l pour les blancs tolérés).

Les manipulations sont douces et lentes afin de ne pas modifier ni maquiller l’âme du vin. Peu ou pas de soutirages, élevages sur lies, filtrations faibles, etc… En résumé, on peut donc dire que le vigneron bio ou naturel tient compagnie au vin pour garantir le reflet naturel du jus.

EN BOUTEILLE
Le vigneron naturel, attaché à sa liberté et affranchi de tout carcan, peut se passer des agréments géographiques et gustatifs d’une AOC. C’est pourquoi le vin naturel se retrouve parfois classé en « Vin de Pays » ou « Vin de France ».

VIN BIO OU NATUREL : À SAVOIR
Un vin bio ou naturel est un vin libre, qu’il faut quelque fois apprivoiser !
C’est un vin délicat, souvent fragile, où la présence de gaz naturel est fréquente. C’est pourquoi votre vin mérite parfois d’être « carafé » (aéré dans une carafe) quelques heures avant d’être dégusté. Une condition essentielle pour l’aider à s’ouvrir et à faire scintiller sa complexité aromatique de la meilleure des manières. 

Voilà, vous pouvez désormais briller en société !

 

Une réflexion au sujet de “Une bonne fois pour toutes : Qu’est-ce que le vin naturel ?

Laisser un commentaire