Naturellement Petitescaves

Au fait, quels sont les accords mets et vins parfait pour Noël ?

Au fait, quels sont les accords mets et vins parfait pour Noël ?
Le Père Noël n’est pas toujours une ordure, surtout quand les accords mets/vins sont au top. Voilà quelques idées à suivre pour passer de belles Fêtes. 

Qui dit Noël dit belle tablée, alors autant mettre les bouteilles adéquates pour escorter la dinde aux marrons et les chocolats. Plus les accords mets/vins sont réussis plus le plaisir est de la partie. Et disons le tout de suite, le moelleux n’est pas obligatoire avec le foie gras…

(pour accéder aux vins, cliquez sur les étiquettes)

ENTREES

Fois gras

En entrée = pas de sucré ! Et oui, pour ne pas se saborder les papilles pour le reste du repas, autant privilégier un blanc charnu avec une belle complexité aromatique. Par exemple, le Jurançon sec « La Part Davan » de Camin Larredya ou le Condrieu de François Dumas.

 

Huîtres

Là dessus, pas de doute continuons les bonnes habitudes avec des vins blancs très secs, qui filent, et avec un beau fruité. Au choix, le Muscadet « Mortier Gobin » du domaine Complémen’Terre ou le Chablis ‘Terroirs de Béru » du Château de Béru.

 

Saumon

Un vin blanc affûté, fougueux avec un brin d’acidité fera l’affaire pour mettre en évidence la finesse et la texture du saumon. Partons sur le riesling de Christophe Lindenlaub ou le grenache gris sur schiste made in roussillon par le domaine Matassa pour sortir des sentiers battus. Le sauvignon peuvent aussi être un bon choix. 

 

Saint-Jacques

Inutile de sortir la grosse artillerie, on ira chercher des vins délicats, avec un petit côté végétal et plein de vivacité ! Banco pour le « Quartz » by Courtois. 

PLATS

Dinde aux marrons

Ici, partons sur des vins élégants, acidulés, long, pulpeux et rafraichissants pour les rouges. Voilà qui sera parfait pour détendre la viande. Un Volnay de Fanny Sabre, un Hautes Côtes de Nuits de Julien Cruchandeau par exemple. Pour un blanc, il faut de l’ampleur et une jolie acidité. Un beau Chignin Bergeron de Savoie par exemple « Le Grand Blanc » de Yann Pernuit.

  

 

Chapon

Un peu dans la même idée que la dinde. De la Loire, c’est bien, le domaine Breton c’est encore mieux. Sinon, on peut filer dans le Beaujolais avec un bon vieux Morgon classique de Jean Foillard.

Homard

Opulence, minéralité et fraîcheur doivent être au rendez-vous pour donner envie de savourer la chair ferme du homard ! Chenin de la Grange Tiphaine, Chardonnay Pouilly-Fuissé des Denogent ou Pinot Gris Hinterberg de Binner.

  

DESSERTS

Chocolat

Un Rasteau de Marcel Richaud bien sûr ! Pour surprendre son monde, le territoire des Xérez, en Espagne offre avec le Pedro Ximenes un vin extrêmement dense en sucre et magnifique.

 

  

Bûche aux fruits rouges

Bulles rouges fines et fruits rouges offrent le combo parfait. La force de l’effervescence a le don d’exhaler les parfums de fruits. Du frais, du digeste, de l’élégance pour la fin voyons !

 

 

Laisser un commentaire